En 1981, j'étais un jeune adolescent de presque 18 ans et je découvre la génétique par les groupes sanguins dans le cours de sciences naturelles. L'enseignante nous apprend que A+ et O+ donnent A+ ou O+. Moi, le clown de la classe, toujours prêt à me faire remarquer, lui fait que remarquer qu'elle dit n'importe quoi parce que mon père est A+, ma mère O+ et mon frère est B+. Gênée et interloquée, elle confirme la théorie et me répond que je dois en discuter avec mes parents.