Lorsque le mur de Berlin s’écroula, un mur dans mon être en fit autant! Un extraordinaire retour du refoulé me submergea un temps. Dans mes rêves, des souches et des gênes constituaient la poussée de ma force vitale. Je me souviens de cet arbre sorti de terre comme image d’un moi en guérison. Pendant un temps, l’analogie de dates événements avec mes aïeux était évidente.